Nada Yoga: Le Yoga du son

La forme la plus connue et la plus pratiquée de Yoga, le Hata yoga est basée sur les postures.

Le Hata yoga est une forme de yoga qui se concentre sur la respiration et les mouvements du corps. Il peut aider à améliorer la flexibilité, la force et l’endurance.

Les cinq piliers (en français) du Hata yoga sont: 

1. Posture (Asana) 

2. Respiration (Pranayama) 

3. Relaxation (Yoga Nidra) 

4. Méditation (Dhyana) 

5. Concentration (Dharana)

Le Hata Yoga est une tradition de yoga enseignée par Paramahansa Niranjanananda Saraswati et représente une forme évoluée de Hatha Yoga. En sanskrit, Shri signifie le Saint, le Pur, la Lumière, la Beauté et l’Esprit. Hata appartient à la famille de la valeur de hanta (dans le sens de détruire, éliminer) et signifie dépouiller, éliminer, devenir libre de. Yoga veut dire unir, réunir, unir le corps et le mental, l’esprit et la matière, l’être humain avec les différentes champs de l’existence. Shri Hata Yoga est une méthode pour élever l’être humain au-delà de l’ordinaire.

Le Nada Yoga est une forme de yoga qui utilise le son comme outil de méditation. Le but du Nada Yoga est de se connecter à la vibration universelle à travers le son, ce qui peut permettre de calmer le mental et d’accéder à un état de conscience plus élevé.

Le Nada Yoga est fondé sur la méditation sur le son, tandis que le Hata Yoga est axé sur les postures de yoga. 

Le Nada Yoga met l’accent sur l’expérience du silence intérieur, tandis que le Hata Yoga se concentre sur l’expérience du corps. 

Le Nada Yoga est un chemin de dévotion, tandis que le Hata Yoga est un chemin de discipline. 

Le Nada Yoga est une forme de méditation, tandis que le Hata Yoga est une forme d’exercice. 

Le Nada Yoga peut être pratiqué par tous, tandis que le Hata Yoga est plus adapté aux personnes en bonne santé.

Mantras 

En yoga, un mantra est une phrase ou un mot répété à plusieurs reprises pour aider à se concentrer et à atteindre un état méditatif.

Le yoga du son :

Une pratique moderne, développée dans l’Ouest, qui associe les vibrations du son à des postures de Hatha Yoga. Chaque posture est associée à un son, et les postures du son sont pratiquées en combinaison avec les postures du yoga classique, de façon à créer un effet thérapeutique.

 Le yoga du son est une pratique tantrique de méditation sonore, qui permet de libérer les blocages émotionnels et de libérer les tensions du corps. Les sons sont produits par les vibrations du corps, et les vibrations du corps sont produites par les sons. C’est un cycle qui est utilisé pour guérir les corps énergétiques et les corps physiques.

Les mantras et le son:

Les mantras sont les sons qui doivent accompagner nos postures de yoga. Comme les brins 

d’ADN, ces sons offrent aux pratiquants de yoga un lien direct avec la source et la sous- position de la tradition de yoga. 

de la tradition du yoga. De même que l’on ne peut pas vraiment comprendre la science sans connaître son langage – les mathématiques – il est impossible d’aborder la profondeur du yoga sans connaître les mantras.

Allant de simples syllabes résonnantes à de longues, phrases récitées, les mantras sont l’âme de la tradition du yoga. La pratique du yoga alimentée par un vocabulaire étendu de mantras peut provoquer de profonds éveils spirituels.

Yoga du son ou Yoga en musique ?

Le yoga du son est une pratique basée sur la conscience du son et de sa vibration, tandis que le yoga en musique est une pratique basée sur la conscience du mouvement et de la respiration.

  • La musique est une combinaison organisée de sons qui créent un rythme, une mélodie et/ou une harmony.
  • Le son est un phénomène physique qui se produit lorsque les vibrations produisent une onde sonore.
  • Le son est une onde qui se propage dans l’air, la musique est une succession de sons organisés.
  • Le son est une vibration produite par un objet, la musique est la production volontaire de sons.
  • Le son peut être agréable ou désagréable, la musique est toujours agréable.
  • Le son est produit par des instruments, la musique est produite par des musiciens.

Les sept sons des sept chakras 

1. Chakra racine : son du tambour 

2. Chakra sacré : son de la flûte 

3. Chakra du plexus solaire : son du clairon 

4. Chakra du cœur : son de la harpe 

5. Chakra de la gorge : son du cristal 

6. Chakra du troisième œil : son de la cymbale 

7. Chakra couronne : son du gong

Le bain sonore

Le bain sonore est un moment de relaxation en solitaire ou en groupe. C’est un moment de détente qui permet de se reconnecter avec soi-même et de se sentir en paix.

Il existe plusieurs instruments utilisés pour le bain sonore. Il s’agit de l’hovering, de la gong, du bonang, du chime, du shaker, du tambour, de la cithare, de la flûte, de la harpe, du cloches, de la cloche tibétaine, du didgeridoo, du reposoir, du xylophone, du glockenspiel, du clavier, du piano, du sitar, du tabla, du thérémine, du huluppu, du kalimba, du sansula, du sitar, du tabla, du triangulum, du cello, du tambura, de l’orgue et de la mandoline. 

Les bols tibétains

Parmi les instruments utilisés en Yoga du son, le bol tibétain tient une place à part.

Bien que le bol tibétain n’a de tibétain que le nom, comme nous le rappelle cet article sur les origines du bol tibétain du site leyogaduson.fr, il semble avoir été fait pour nous aider dans la pratique de la médiation et pour entraînement au Nada yoga.

La longueur de sa résonance après l’avoir fait sonné permet de caler la respiration,

La pratique du son continu en frottant la baguette sur le rebord du bol pour produire un son éthéré impose une attention propice à la méditation.

Yoga du son et médecine

La musicothérapie est une forme de thérapie basée sur l’utilisation de la musique comme outil de traitement. Elle peut être utilisée pour traiter une variété de troubles mentaux et physiques, y compris le stress, l’anxiété, la dépression, la douleur, les troubles du sommeil et les troubles de l’humeur. La musicothérapie peut également aider à améliorer la cognition, la motricité et la communication.

Hyppocrate et la musique:

Hyppocrate utilisait les pouvoirs de la musique pour soulager certains maux mentaux ou somatiques. Il a notamment créé la symétrie musicale, une thérapie sonore basée sur la rythmique, la mélodie et l’harmonie, qui est toujours pratiquée aujourd’hui.

La symétrie en musique est l’équilibre parfait entre les différentes parties d’une composition. Selon la tradition hippocratique, cet équilibre est atteint lorsque les intervalles entre les notes sont égaux et lorsque les durées des notes sont égales.

Les travailleurs de la santé et les personnes qui cherchent à se guérir découvriront que le Yoga du Son fournit des outils qui les relient à la dimension spirituelle du processus de guérison. 

En outre, la recherche montre que le chant produit des analgésiques naturels, abaisse le rythme cardiaque et réduit la tension artérielle; quelques-uns des nombreux effets positifs du son sur le corps. 

Le yoga du son ne peut pas remplacer la médecine, mais il peut certainement la compléter. 

Les musiciens et le Yoga du Son:

Pour les artistes, le Yoga du Son offre une discipline spirituelle qui inculque la confiance en soi. confiance en soi, nous reconnecte avec notre corps et nous aide à lever les blocages créatifs. 

Les chanteurs peuvent ajouter de la substance à leur art en élargissant le champ de leurs capacités vocales et de leurs chants. En appliquant correctement le Yoga du Son, ils peuvent améliorer la texture, le contrôle, la profondeur et la résonance de leur voix. En effet, tout musicien qui découvre le langage, la cosmologie et la technologie spirituelle qui sous-tendent la tradition du yoga du son canalisera une plus grande énergie de transformation dans le monde à travers son art et sa personne.

Yoga du son et interspiritualité :

L’interspiritualité consiste à pratiquer ou à s’intéresser à plusieurs religion en même temps. Par exemple à se reconnaitre à la fois dans le christianisme et le bouddhisme ou l’islam et le taoisme.

De nos jours, les adeptes de l’interspiritualité sont en quête de la vérité et ne se sentent pas liés à une seule religion. Ils s’intéressent à plusieurs traditions religieuses et essayent de tirer le meilleur de chacune d’entre elles pour élargir leur propre spiritualité.

La pratique du yoga du son leur apporte un outil puissant pour se connecter à leur moi supérieur et à l’intelligence universelle, tout en demeurant ouverts à d’autres formes de spiritualité.

La pratique religieuse et la pratique du yoga se complètent et s’enrichissent mutuellement, dans un processus continu d’expansion de la conscience conduit à la libération de l’ego et à l’illumination.

Le yoga du son est une pratique ancienne qui aide à éveiller la conscience. Elle peut être un outil puissant pour ceux qui cherchent à explorer l’interspiritualité. Le yoga du son est basé sur le principe que tout est vibration. En chantant ou en jouant de certains instruments, on peut créer des vibrations qui ont un effet thérapeutique sur le corps et l’esprit. 

Le yoga du son peut aider à calmer le mental et à ouvrir le coeur, ce qui est essentiel pour pratiquer l’interspiritualité. En se connectant à la vibration universelle, on peut élargir notre conscience et être plus ouverts aux autres traditions religieuses.

  • On commence par méditer ensemble pendant quelques minutes. Cela permet de calmer le mental et de se connecter à soi-même. 
  • Ensuite, on fait quelques exercices de respiration pour se relaxer.
  • Puis, on commence à chanter ou à jouer de certains instruments. Les vibrations créées ont un effet thérapeutique sur le corps et l’esprit.
  • Enfin, on partage ensemble ce que l’on a ressenti pendant la séance.

le rôle de l’animateur de la séance est de guider les participants et de veiller à ce que tout se passe bien tout en étant respectueux de la spiritualité de chacun.

Yoga du son pour les enfants

Une séance de yoga du son à destination d’un groupe d’enfants peut inclure le chant, la méditation, le tambour, le gong et d’autres instruments. L’objectif est de les aider à se relaxer et à devenir plus conscients de leur corps et de leur respiration.

Afin de les amuser et de maintenir leur attention tout au long de la séance, les enfants peuvent être invités à imiter les sons des instruments ou à danser en rythme avec la musique.

L’animateur se focalise sur les enfants et leur bien-être, en leur faisant vivre une expérience agréable et en les encourageant à explorer leur créativité.

Le rôle des parents est de fournir un cadre sécurisé et de soutenir l’animateur dans sa pratique.

Personnes âgées:

Le yoga du son peut être un excellent moyen de se connecter avec les personnes âgées. En chantant ou en jouant de certains instruments, on peut créer des vibrations qui ont un effet apaisant sur le corps et l’esprit. Cette pratique peut aider les personnes âgées à mieux gérer le stress et l’anxiété, et à se sentir plus en harmonie avec leur environnement. L’animateur pourra commencer par expliquer ce que le yoga du son est, puis inviter les participants à s’asseoir ou à se allonger confortablement. Il ou elle leur demandera ensuite de fermer les yeux et de se détendre. Ensuite, l’animateur commencera à chanter ou à jouer de certains instruments. Les participants pourront laisser aller et laisser les vibrations les envahir. Il est important de noter que le yoga du son n’est pas une pratique religieuse et peut être adaptée à tous. Tout en veillant à rester à l’écoute des participants, l’animateur pourra faire une petite pause après une courte période, puis reprendre. La séance ne devrait pas durer plus de 30 minutes. A la fin de la séance, l’animateur pourra inviter les participants à partager ce qu’ils ont ressenti.